Quatre secrétariats de grappes industrielles - Sommaire statistique 2011-2014

notes au lecteur

  1. Sauf avis contraire dans le texte, toutes les sommes indiquées sont en dollars canadiens. Les symboles suivants sont utilisés : k$ pour milliers de dollars et M$ pour millions de dollars.
  2. Selon l'indicateur considéré, le total des résultats peut comporter une erreur de ± 1 % pour les pourcentages ou de ± 1 pour les autres valeurs. Cette erreur s'explique par l'arrondissement des résultats présentés.

La démarche d'évaluation est centrée sur le financement versé pour le fonctionnement des secrétariats qui animent les grappes. Elle ne couvre pas les projets spéciaux mis en place par les secrétariats et pour lesquels ils reçoivent un financement ponctuel ad hoc des bailleurs de fonds publics et de leur industrie. Au cours de la période d'évaluation, des projets porteurs d'envergure ont vu le jour et se sont déployés à l'instigation des grappes et de leur secrétariat.

La présente évaluation a été réalisée conformément à la Politique ministérielle d'évaluation de programme et à la Charte de l'évaluation des programmes, disponibles à l'adresse suivante : www.economie.gouv.qc.ca/evaluation.

Auteur du sommaire statistique

Marc-Michel Lavoie
Évaluateur de programmes
Recherche et rédaction

Direction de la coordination, de l'évaluation et de la planification
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

Ce document est disponible
sur demande auprès de cette direction.

Pour nous joindre

Direction de la coordination, de l'évaluation et de la planification
Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation

710, place D'Youville, 7e étage
Québec (Québec)  G1R 4Y4
418 691-5698, poste 4095
Pour plus d'information : gar@economie.gouv.qc.ca

Version définitive – septembre 2016
© Gouvernement du Québec

Remerciements

Le présent document est le fruit de la collaboration de plusieurs personnes sans lesquelles les travaux n'auraient pu être menés à leur terme. Nous tenons donc à remercier toutes les personnes associées de près ou de loin à la réalisation de ce sommaire statistique.

Plus particulièrement, nos remerciements sont adressés aux secrétariats de grappes industrielles évalués en 2016 (Aéro Montréal, Écotech Québec, Montréal InVivo et TechnoMontréal) et au personnel des quatre bailleurs de fonds publics (CMM, DEC, MESI et le SRM du MAMOT) qui ont travaillé auprès des organismes et qui ont formé les comités d'évaluation. Ces comités, qui avaient la mission d'élaborer et de valider le cadre d'évaluation commun ainsi que les quatre rapports d'évaluation individuels, ont réuni les personnes suivantes :

François Maxime Langlois
Directeur
DCEP

Christophe Marchal
Évaluateur principal et chef d'équipe d'évaluation
DCEP

Sommaire

Ce document présente le sommaire statistique 2011‑2014 des résultats de quatre secrétariats de grappes industrielles, soit Aéro Montréal, Écotech Québec, Montréal InVivo et TechnoMontréal. Ce sommaire fait l'agrégation des résultats obtenus par les secrétariats lors de leur évaluation individuelle par le MESI, dont les quatre rapports ont été finalisés d'avril à juin 2016. Les principaux résultats agrégés des quatre secrétariats sont les suivants :

Table des matières

Chapitre 1 - Le financement public des secrétariats

1.1 Le financement public autorisé et versé aux secrétariats pour leur fonctionnement et pour la réalisation de projets spéciaux

Pour la période d'évaluation (de 2011 à 2014), les quatre bailleurs de fonds publics (CMM, DEC, MESI et SRM) ont autorisé un financement total de 10 M$ pour soutenir le fonctionnement des quatre secrétariats de grappes (graphique 1.1).

Les versements pour le soutien au fonctionnement des secrétariats de grappes ont effectivement totalisé 10 M$.

Un montant total de 5,2 M$ a aussi été versé afin de soutenir la réalisation de projets spéciaux par les secrétariats.

Il est à noter que trois des quatre secrétariats de grappes ont réalisé des projets spéciaux, lors de la période d'évaluation.

Graphique 1.1 - Financement public autorisé et versé aux secrétariats pour leur fonctionnement et pour la réalisation de projets spéciaux (en millions de dollars)

Autorisé (fonctionnement)
2011 2012 2013 2014 Totaux
2,5 2,6 2,7 2,3 10
Versée fonctionnement
2011 2012 2013 2014 Totaux
2,2 2,5 2,6 2,7 10
Versé projets spéciaux
2011 2012 2013 2014 Totaux
3,6 0,6 0,6 0,4 5,2

Sources : CMM, DEC, MESI et SRM.

Les projets spéciaux sont des projets porteurs de grande envergure qui sont déployés à l'instigation des grappes et de leurs secrétariats. Pour la réalisation de ces projets, les secrétariats reçoivent du financement ponctuel ad hoc des bailleurs de fonds publics, du secteur privé et d'autres partenaires institutionnels.

Chapitre 2 - Les sondages et le profil des répondants

2.1 Les populations visées par les sondages

Des sondages téléphoniques ont permis de joindre les populations à l'étude, en l'occurrence les entreprises et les organismes membres des secrétariats de grappes. En vue de la réalisation des mandats d'évaluation, les populations ont été définies selon trois niveaux pour l'enquête, en fonction de la participation et de l'implication des entreprises et des organismes :

Les populations admissibles aux sondages ont été limitées aux entreprises et aux organismes membres des secrétariats de grappes lors des quatre années de la période d'évaluation, ce qui correspond aux années civiles 2011, 2012, 2013 et 2014.

Les sondages auprès des membres « engagés » et « participants » ont été réalisés par voie téléphonique par une firme privée de sondage recrutée par le MESI. C'est à celui-ci qu'incombait la responsabilité de formuler les questionnaires des sondages. Les listes de répondants potentiels ont été fournies par les secrétariats de grappes.

Le sondage auprès des membres de l'écosystème a aussi été réalisé par voie téléphonique par une firme privée, et c'est à DEC qu'incombait la responsabilité d'élaborer les questionnaires et outils d'enquête pour ce sondage. La liste des membres de l'écosystème à approcher a été fournie à DEC par le MESI.

2.2 Le rendement des sondages

Une firme privée mandatée pour l'occasion a réalisé les sondages téléphoniques, qui se sont déroulés de mars à avril 2015. Chez les membres engagés et participants, ces sondages offrent des taux de réponse de 74 % pour les entreprises et de 64 % pour les organismes.

Le degré d'exactitude des données d'enquête correspond aux marges d'erreur suivantes, pour les trois populations à l'étude :

Le rendement des enquêtes téléphoniques est présenté dans le tableau 2.1. Les populations à l'étude ont été recensées au préalable. Ainsi, aucun échantillonnage n'a été effectué.

Tableau 2.1 - Rendement des sondages téléphoniques

Populations ciblées

Entreprises (engagées et participantes)
Populations de base Populations admissibles (N) Nombre de répondants (n) Taux de réponse (%) Marges d'erreur (%)
367 336 248 74 3,2
Organisme (engagés et participants)
Populations de base Populations admissibles (N) Nombre de répondants (n) Taux de réponse (%) Marges d'erreur (%)
160 156 100 64 5,9
Écosystème
Populations de base Populations admissibles (N) Nombre de répondants (n) Taux de réponse (%) Marges d'erreur (%)
1 718 1 235 347 28 4,5

Sources : Enquêtes entreprises et chercheurs membres potentiels, MESI, septembre 2015. Les listes de répondants potentiels (populations de base) ont été fournies par le CRITM. Les nombres de répondants correspondent aux nombres de questionnaires remplis et les marges d'erreur expriment le degré d'exactitude des données (ou la variabilité).

Les 367 entreprises qui sont des membres engagés et participants, dénombrées dans les listes fournies par les secrétariats de grappes aux fins des sondages, représentent 17 % des 2 163 entreprises que comptent les quatre secteurs industriels couverts par les activités des secrétariats de grappes.

2.3 Le profil des entreprises engagées et participantes qui ont répondu au sondage

Les entreprises engagées et participantes qui ont répondu au sondage ont en moyenne plusieurs années d'activité.

Plus de la moitié d'entre elles, soit 57 %, ont 10 années et plus d'activité, et environ un tiers (32 %) ont 20 années et plus d'activité
(graphique 2.1).

Environ le quart des entreprises (26 %) ont moins de cinq années d'activité.

Graphique 2.1 - Répartition des entreprises, selon le nombre d'années d'activité

244 répondants

Source : Sondage entreprises, MESI, avril 2015.

Concernant le chiffre d'affaires pour la dernière année disponible (2014), la majorité des entreprises, soit 53 %, ont eu des revenus d'au moins 2 M$ (graphique 2.2).

Une proportion de 29 % des entreprises ont eu des revenus inférieurs à 500 k$.

Graphique 2.2 - Répartition des entreprises, selon le chiffre d'affaires

206 répondants

Source : Sondage entreprises, MESI, avril 2015.

En majorité, les entreprises qui ont répondu au sondage sont de petite taille sur le plan du nombre d'employés.

Un peu plus de la moitié des entreprises, soit 51 %, ont moins de 25 employés (graphique 2.3).

Environ le tiers des entreprises, soit 32 %, ont au moins 100 employés.

Graphique 2.3 - Répartition des entreprises, selon le nombre d'employés

218 répondants

Source : Sondage entreprises, MESI, avril 2015.

2.4 Le profil des entreprises de l'écosystème qui ont répondu au sondage

Les entreprises de l'écosystème qui ont répondu au sondage ont elles aussi en moyenne plusieurs années d'activité.

Un peu plus des trois quarts des entreprises, soit 77 %, ont au moins 10 années d'activité, et 44 % en ont 20 et plus (graphique 2.4).

Le tiers des entreprises (33 %) ont entre 10 et 19 années d'activité.

Graphique 2.4 - Répartition des entreprises (écosystème), selon le nombre d'années d'activité

246 répondants

Source : Sondage écosystème, DEC, septembre 2015.

Concernant le chiffre d'affaires pour la dernière année disponible (2014), un peu plus de la moitié des entreprises de l'écosystème, soit 55 %, ont eu des revenus d'au moins 2 M$ (graphique 2.5).

Seulement 16 % des entreprises de l'écosystème ont eu des revenus inférieurs à 500 k$.

Graphique 2.5 - Répartition des entreprises (écosystème), selon le chiffre d'affaires

212 répondants

Source : Sondage écosystème, DEC, septembre 2015.

En majorité, les entreprises de l'écosystème qui ont répondu au sondage sont elles aussi de petite taille sur le plan du nombre d'employés.

Une proportion de 59 % des entreprises ont moins de 25 employés, et 37 % ont moins de 10 employés (graphique 2.6).

Le quart des entreprises (25 %) ont au moins 50 employés.

Graphique 2.6 - Répartition des entreprises (écosystème), selon le nombre d'employés

332 répondants

Source : Sondage écosystème, DEC, septembre 2015.

Chapitre 3 - La pertinence du financement public

3.1 - La réponse à des besoins par les secrétariats

Pendant la période d'évaluation, les secrétariats de grappes ont réalisé un total de 1 571 activités de nature diverse.

La grande majorité d'entre elles sont des activités de mobilisation (752) et de promotion (461) des secteurs industriels couverts par les activités des secrétariats (graphique 3.1).

Graphique 3.1 - Nombre d'activités et de projets réalisés par les secrétariats de grappes

Mobilisation Promotion R-D, études et spéciaux Formation/réseautage Sociales Autres
752 461 160 104 16 78

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

Entre 2011 et 2014, les participations aux activités et aux projets réalisés par les secrétariats de grappes ont augmenté, en ce qui concerne tant les individus et les entreprises que les organismes (graphique 3.2) :

Graphique 3.2 - Évolution des participations aux activités et aux projets réalisés par les secrétariats

2011 2012 2013 2014
Individus 2 815 2 853 4 155 3 226
Entreprises 1 365 2 575 2 046 4 161
Organismes 661 689 910 901

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

Le nombre d'entreprises et d'organismes qui siègent au conseil d'administration des secrétariats de grappes a légèrement diminué lors de la période d'évaluation. Une entreprise de moins et deux organismes de moins y siègent (tableau 3.1).

Cependant, le nombre total d'heures de participation des entreprises et des organismes a augmenté de 15 %, passant de 1 081 à 1 245.

Tableau 3.1 - Participations au conseil d'administration des secrétariats par leurs membres engagés

Nombre de participations et d'heures

Entreprises
nombre d'entreprises participant au CA
2011 2012 2013 2014
67 66 69 66
Nombre d'heures de participation
2011 2012 2013 2014
800 1 087 905 993
Organismes
nombre d'entreprises participant au CA
2011 2012 2013 2014
33 32 33 31
Nombre d'heures de participation
2011 2012 2013 2014
281 362 282 252
Total
TOTAL de membres engagés participant au CA
2011 2012 2013 2014
100 98 102 97
TOTAL d'heures de participation
2011 2012 2013 2014
1 081 1 449 1 187 1 245

Source: Requête aux secrétariat de grappes, MESI, mai 2015.

Sur la période d'évaluation, les quatre secrétariats de grappes ont obtenu 35 % des revenus totaux pour leur fonctionnement de sources autonomes, principalement par des apports d'entreprises et d'organismes.

Selon les années, la proportion des revenus autonomes des secrétariats pour leur fonctionnement varie entre 33 % et 37 % (graphique 3.3).

Graphique 3.3 - Évolution des revenus totaux des secrétariats (En milliers de dollars)

Autonomes
2011 2012 2013 2014
1271 1235 1413 1467
Source publique
2011 2012 2013 2014
2 155 2 500 2 630 2 704
Total
2011 2012 2013 2014
3 426 3 735 4 043 4 171

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

La grande majorité (94 %) des répondants aux sondages (entreprises et organismes) jugent que les projets et les activités des secrétariats de grappes répondent à leurs besoins : 53 % jugent qu'ils y répondent entièrement, et 41 % qu'ils y répondent en partie (graphique 3.4).

Ainsi, seulement 6 % des répondants affirment que les projets et les activités ne répondent aucunement à leurs besoins.

Graphique 3.4 - Niveau de réponse aux besoins par les secrétariats selon les répondants

340 répondants

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

3.2 La valeur ajoutée des secrétariats de grappes

La majorité des répondants aux sondages (56 % des entreprises et des organismes) considèrent que les secrétariats sont complémentaires, dans leur offre d'activités et de projets, aux autres associations et organisations de leur secteur industriel (graphique 3.5).

Pour leur part, un cinquième des répondants (20 %) jugent que les secrétariats sont comparables aux autres organisations.

Graphique 3.5 - Perception des répondants sur la complémentarité des activités des secrétariats de grappes avec les autres associations et organisations de leur secteur

332 répondants

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

Pour la période d'évaluation, l'effet de levier du financement du MESI versé pour le fonctionnement des secrétariats de grappes est de 9,2 (graphique 3.6).

Pour sa part, l'effet de levier du financement public total pour le fonctionnement des secrétariats est de 0,5.

Graphique 3.6 - Effet de levier du financement versé par le MESI et par les bailleurs de fonds publics pour le fonctionnement des secrétariats de grappes

Financement MESI
2011 2012 2013 2014
7,9 9,1 9,0 10,7
Financement public
2011 2012 2013 2014
0,6 0,5 0,5 0,5

Total MESI : 9,2
Total public : 0,5

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

Chapitre 4 - L'efficacité des secrétariats de grappes

4.1 La satisfaction de la clientèle des secrétariats

La grande majorité (94 %) des répondants aux sondages (entreprises et organismes) sont satisfaits des activités et des projets réalisés par les secrétariats de grappes : 51 % sont très satisfaits et 43 % sont assez satisfaits (graphique 4.1).

Graphique 4.1 - Niveau de satisfaction des clientèles à l'égard des activités et des projets réalisés par les secrétariats de grappes

334 répondants

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

De fortes majorités de répondants aux sondages (entreprises et organismes) considèrent comme importants les secrétariats de grappes pour le rayonnement (92 %) et la mobilisation (91 %) de leur secteur industriel (graphique 4.2).

Les deux tiers des répondants (67 %) considèrent comme importants les secrétariats pour le développement de leur entreprise ou de leur organisme.

Graphique 4.2 - Proportion des répondants considérant comme importants les secrétariats de grappes

348 répondants

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

Environ les trois quarts des entreprises de l'écosystème sondées (73 %) ont affirmé connaître les secrétariats de grappes, au moins de nom (graphique 4.3).

Graphique 4.3 - Proportion des entreprises de l'écosystème qui connaissent ou ne connaissent pas les secrétariats de grappes

286 répondants

Source : Enquête entreprises écosystème, DEC, septembre 2015.

4.2 Les pratiques de gestion des secrétariats

Pour la période d'évaluation, les frais administratifs et de gestion des secrétariats (pour le loyer, la comptabilité, les télécommunications, l'informatique, le mobilier, etc.) représentent 6 % des dépenses totales des organismes (graphique 4.4).

Graphique 4.4 - Frais administratifs et de gestion dans les dépenses totales (en milliers de dollars) des secrétariats de grappes

Administration
2011 2012 2013 2014
392 359 433 379
Autres dépenses
2011 2012 2013 2014
4 472 4 685 6 636 6 791
Dépenses totales
2011 2012 2013 2014
4 864 5 044 7 069 7 170

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

À titre indicatif, le graphique 4.5 présente les dépenses totales des secrétariats, selon les postes de dépenses, pour les quatre années de la période d'évaluation.

La plus grande partie des dépenses des secrétariats, soit 40 %, sont consacrées à leur permanence, c'est-à-dire aux salaires de leurs employés, aux charges sociales, à la formation, etc. Une proportion de 32 % des dépenses servent aux chantiers de travail mis sur pied par les secrétariats, et le cinquième (20 %) d'entre elles servent au maillage, aux événements et aux activités diverses que réalisent les organismes.

Graphique 4.5 - Répartition des dépenses des secrétariats de grappes, selon les postes de dépenses (2011-2014)

Total = 24,1 M$

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

À titre d'information (car aucune cible n'est rattachée à cet indicateur), pour la période d'évaluation, la masse salariale totale des employés des secrétariats a représenté une proportion de 37 % de leurs dépenses totales (graphique 4.6).

Le nombre de salariés des secrétariats a augmenté sur la période, passant de 18 en 2011 à 27 en 2014, une augmentation de 50 %. Cette augmentation est normale, car les secrétariats commençaient leurs activités, et lors des premières années, elles ont accru leur personnel.

Graphique 4.6 - Masse salariale des secrétariats de grappes par rapport à leur budget de dépenses total (en milliers de dollars)

Masse salariale
2011 2012 2013 2014
1885 1967 2420 2683
Autres dépenses
2011 2012 2013 2014
2 979 3 077 4 650 4 487
Budget de dépenses total
2011 2012 2013 2014
4 864 5 044 7 070 7 170

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

4.3 Le modèle d'affaires et de gouvernancedes secrétariats

Selon 82 % des organismes qui ont répondu au sondage, les secrétariats de grappes ont travaillé en synergie avec les autres organisations de leur secteur industriel et avec les autres acteurs de développement économique (graphique 4.7).

Plus du tiers des organismes (37 %) jugent que les secrétariats l'ont fait beaucoup, et un peu moins de la moitié (45 %) jugent qu'ils l'ont fait un peu.

Un peu moins du cinquième des répondants (18 %) considèrent que les secrétariats n'ont pas travaillé en synergie.

Graphique 4.7 - Perception des répondants sur le niveau de synergie des secrétariats de grappes avec les autres organisations de leur secteur et avec les autres acteurs de développement économique

96 répondants

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

Pendant la période d'évaluation, les secrétariats de grappes ont réalisé 232 activités ou projets en collaboration avec d'autres organisations de leur secteur industriel ou avec d'autres acteurs de développement économique (graphique 4.8).

De plus, les secrétariats ont participé à un total de 484 activités réalisées par d'autres acteurs de leur secteur industriel.

Le nombre total des activités a augmenté de 27 % entre 2011 (148) et 2014 (188).

Graphique 4.8 - Nombre d'activités (excluant les chantiers) réalisées par les secrétariats de grappes en collaboration avec d'autres organisations, et nombre de participations des secrétariats aux activités des autres acteurs de leur secteur

Participations aux activités des autres acteurs du secteur
2011 2012 2013 2014
110 122 128 124
Activités en collaboration
2011 2012 2013 2014
38 66 64 64
Total
2011 2012 2013 2014
148 188 192 188

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

Chapitre 5 - Les effets des activités des secrétariats

5.1 Les effets des activités des secrétariats sur les entreprises et les organismes participants

Le graphique 5.1 présente la perception des entreprises qui ont répondu au sondage quant à la contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte de retombées socioéconomiques qu'elles attendaient.

Graphique 5.1 - Proportion d'entreprises qui perçoivent une contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte d'effets visés

248 répondants

Source : Sondage entreprises, MESI, avril 2015.

Pour six des neuf éléments sondés, une majorité de répondants considèrent que les secrétariats ont contribué à l'atteinte des objectifs (réponses au sondage « grandement contribué » et « moyennement contribué »).

Les contributions les plus importantes, d'après les répondants, sont l'établissement de nouveaux partenariats, l'acquisition de nouvelles connaissances et le démarrage de nouveaux projets. Les trois éléments les plus faibles, pour lesquels une majorité d'entreprises ne perçoivent pas une contribution des secrétariats, sont l'obtention de financement pour des projets, l'amélioration de la productivité des entreprises et l'augmentation de leur chiffre d'affaires.

Le graphique 5.2 présente la perception des organismes qui ont répondu au sondage quant à la contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte de retombées socioéconomiques qu'ils attendaient.

Graphique 5.2 - Proportion d'organismes qui perçoivent une contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte d'effets visés

100 répondants

Source : Sondage organismes, MESI, avril 2015.

Pour trois des cinq éléments sondés, une majorité de répondants considèrent que les secrétariats ont contribué à l'atteinte des objectifs (réponses au sondage « grandement contribué » et « moyennement contribué »).

Les contributions les plus importantes, d'après les répondants, sont l'établissement de nouveaux partenariats ou de nouvelles collaborations et la réalisation de nouveaux projets ou de nouvelles activités. Les deux éléments les plus faibles, pour lesquels une majorité d'organismes ne perçoivent pas une contribution des secrétariats, sont l'augmentation des investissements dans l'organisme et l'attraction de nouveaux clients ou de nouveaux contrats.

5.2 Les effets des activités des secrétariats sur l'écosystème québécois

Le graphique 5.3 présente la perception des entreprises et des organismes qui ont répondu au sondage quant à la contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte de diverses retombées socioéconomiques attendues pour l'écosystème québécois. Les réponses de chaque entreprise et de chaque organisme se rapportent à leur secteur industriel respectif.

Graphique 5.3 - Perception des répondants sur la contribution des secrétariats de grappes à l'atteinte d'effets visés sur l'écosystème québécois

348 répondants

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

Pour les trois éléments sondés, une forte majorité de répondants considèrent que les secrétariats ont contribué à l'atteinte des objectifs (réponses au sondage « grandement contribué » et « moyennement contribué »).

Une proportion de 89 % des répondants considèrent que les secrétariats ont contribué à la mobilisation des acteurs de leur secteur, et 80 % estiment qu'ils ont contribué à la représentation des intérêts de leur secteur auprès des instances gouvernementales.

Enfin, un peu plus du trois quarts des répondants (76 %) considèrent que les secrétariats ont contribué à l'obtention de résultats positifs pour leur secteur auprès des différents paliers de gouvernement.

Pendant la période d'évaluation, trois des quatre secrétariats de grappes ont réalisé des projets spéciaux, qui ont totalisé des investissements de 13,6 M$, dont 5,14 M$ de financement public versé par les quatre bailleurs de fonds (graphique 5.4).

Ainsi, sur la période d'évaluation, l'effet de levier du financement public pour la mise en œuvre de projets spéciaux des secrétariats est de 1,6.

Les montants pour l'année 2011 sont beaucoup plus élevés que ceux des trois années suivantes, en raison de l'initiative MACH, dans le cadre de laquelle plus de 3 M$ de financement public ont été versés en 2011.

Graphique 5.4 - Effet de levier du financement public versé aux secrétariats de grappes pour la réalisation de projets spéciaux

Financement public (en millions de dollars)
2011 2012 2013 2014
3,55 0,57 0,59 0,43
Apports privés et autres (en millions de dollars)
2011 2012 2013 2014
3,75 1,16 2,17 1,38
Effet de levier
2011 2012 2013 2014
1,1 2,0 3,7 3,2

Total = 13,6 M$
Effet de levier total = 1,6

Sources : CMM, DEC, MESI, SRM et requête aux secrétariats de grappes, MESI, avril 2015.

Annexe - Les données complètes

En lien avec le graphique 3.1, p. 8

Types d'activités et de projets

Activités de mobilisation
2011 2012 2013 2014 Total
173 179 194 206 752
Activités de promotion
2011 2012 2013 2014 Total
88 117 147 109 461
Projets de R-D/études/projets spéciaux
2011 2012 2013 2014 Total
28 48 38 46 160
Activités de formation/réseautage
2011 2012 2013 2014 Total
18 21 33 32 104
Activités sociales
2011 2012 2013 2014 Total
4 3 5 4 16
Autres projets et activités
2011 2012 2013 2014 Total
22 16 22 18 78
Total
2011 2012 2013 2014 Total
333 384 439 415 1 571

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

En lien avec le graphique 3.2, p. 8

Types de participation

Projets et activités

Participations d'individus
2011 2012 2013 2014 Total
2 815 2 853 4 155 3 226 13 049
Participations d'entreprises
2011 2012 2013 2014 Total
1 365 2 575 2 046 4 161 10 147
Participations d'organismes
2011 2012 2013 2014 Total
661 689 910 901 3 161

Activités sociales (sans contenu rattaché)

Participations d'individus
2011 2012 2013 2014 Total
1 185 1 694 1 839 1 175 5 893
Participations d'entreprises
2011 2012 2013 2014 Total
360 180 306 165 1 011
Total
2011 2012 2013 2014 Total
6 386 7 991 9 256 9 628 33 261

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

En lien avec le graphique 3.3, p. 9

Revenus (en milliers de dollars)

A. Subventions MESI
2011 2012 2013 2014 Total
383 368 405 356 1 512
B. Subventions SRM
2011 2012 2013 2014 Total
400 400 400 400 1 600
C. Contributions du gouvernement du Canada (DEC)
2011 2012 2013 2014 Total
669 977 1 076 1 193 3 915
D. Contributions de la CMM
2011 2012 2013 2014 Total
703 755 749 755 2 962
E. Autres apports (entreprises, organismes, etc.)
2011 2012 2013 2014 Total
1 271 1 235 1 413 1 467 5 386
Budget total pour le fonctionnement
2011 2012 2013 2014 Total
3 426 3 735 4 043 4 171 15 375
Proportion des revenus de source autonome (E / Total) * 100
2011 2012 2013 2014 Total
37 % 33 % 35 % 35 % 35 %

Sources : CMM, DEC, MESI, SRM et requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.
Note : Les revenus de source autonome sont de source privée ou d'autres sources que les quatre brailleurs de fond.

En lien avec le graphique 3.4, p. 10

Réponse aux besoins

Entreprises
Entièrement En partie Aucunement Ne sait pas Total
127 101 15 5 248
Organismes
Entièrement En partie Aucunement Ne sait pas Total
52 39 6 3 100
Total
Entièrement En partie Aucunement Ne sait pas Total
179 140 21 8 348
Pourcentage
Entièrement En partie Aucunement Ne sait pas Total
51 % 40 % 6 % 2 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 3.5, p. 10

Entreprises
Complémentaires Comparables Différents Ne connaît pas d'autres associations ou organisations au Québec Ne sait pas Total
122 54 36 22 14 248
Organismes
Complémentaires Comparables Différents Ne connaît pas d'autres associations ou organisations au Québec Ne sait pas Total
64 13 13 8 2 100
Total
Complémentaires Comparables Différents Ne connaît pas d'autres associations ou organisations au Québec Ne sait pas Total
186 67 49 30 16 348
Pourcentage
Complémentaires Comparables Différents Ne connaît pas d'autres associations ou organisations au Québec Ne sait pas Total
53 % 19 % 14 % 9 % 5 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 3.6, p. 11

Sources de financement pour le fonctionnement (en milliers de dollars)

A. Subventions MESI
2011 2012 2013 2014 Total
383 368 405 356 1 512
B. Subventions SRM
2011 2012 2013 2014 Total
400 400 400 400 1 600
C. Contributions du gouvernement du Canada (DEC)
2011 2012 2013 2014 Total
669 977 1 076 1 193 3 915
D. Contributions de la CMM
2011 2012 2013 2014 Total
703 755 749 755 2 962
E. Autres apports (entreprises, organismes, etc.)
2011 2012 2013 2014 Total
1 271 1 235 1 413 1 467 5 386
Budget total pour le fonctionnement
2011 2012 2013 2014 Total
3 426 3 735 4 043 4 171 15 375
Effet de levier du financement du MESI (B + C + D + E) / A
2011 2012 2013 2014 Total
7,9 9,1 9,0 10,7 9,2
Effet de levier du financement public (E) / (A + B + C + D )
2011 2012 2013 2014 Total
0,6 0,5 0,5 0,5 0,5

Source : Requête aux secrétariats de grappes et états financiers de ceux-ci, MESI, mai 2015.
Note : Les apports privés sont en espèces uniquement (pas d'apports en nature).

En lien avec le graphique 4.1, p. 12

Niveau de satisfaction

Entreprises
Très satisfait Assez satisfait Peu satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas Total
129 100 9 4 6 248
Organismes
Très satisfait Assez satisfait Peu satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas Total
42 42 7 1 8 100
Total
Très satisfait Assez satisfait Peu satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas Total
171 142 16 5 14 348
Pourcentage
Très satisfait Assez satisfait Peu satisfait Pas du tout satisfait Ne sait pas Total
49 % 41 % 5 % 1 % 4 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 4.2, p. 12

Niveau d'importance

Entreprises
Très important Important Peu important Pas du tout important Ne sait pas Total
49 123 47 21 8 248
Organismes
Très important Important Peu important Pas du tout important Ne sait pas Total
11 49 30 6 4 100
Total
Très important Important Peu important Pas du tout important Ne sait pas Total
60 172 77 27 12 348
Pourcentage
Très important Important Peu important Pas du tout important Ne sait pas Total
17 % 49 % 22 % 8 % 3 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

 En lien avec le graphique 4.3, p. 13

Connaissance

Oui
Nombre Pourcentage
209 73 %
Non
Nombre Pourcentage
77 27 %
Total
Nombre Pourcentage
286 100 %

Source : Enquête entreprises écosystème, DEC, septembre 2015.

En lien avec les graphiques 4.4, p. 13, et 4.5, p. 14

Postes de dépenses (en milliers)

A. Administration (loyer, compatibilité, télécommunications, informatique, mobilier)
2011 2012 2013 2014 Total
392 359 433 379 1 563
B. Permanence du secrétariat (salaires, charges sociales, formation)
2011 2012 2013 2014 Total
2 079 2 123 2 612 2 759 9 573
C. Développement des affaires (déplacement, rencontres, conférences)
2011 2012 2013 2014 Total
76 104 138 132 450
D. Chantiers de travail (études et activités)
2011 2012 2013 2014 Total
1 548 1 891 2 115 2 293 7 847
E. Maillage, événements, activités diverses et autre)
2011 2012 2013 2014 Total
769 567 1 771 1 607 4 714
Total des dépenses
2011 2012 2013 2014 Total
4 864 5 044 7 069 7 170 24 147
Proportion des frais administratifs et de gestion (A/(TOTAL) * 100)
2011 2012 2013 2014 Total
8,1 % 7,1 % 6,1 % 5,3 % 6,5 %

Source : Requête aux secrétariats de grappes. MESI, mai 2015.
Note : Les montants présentés incluent les projets spéciaux et non uniquement le fonctionnement des secrétariats.

En lien avec le graphique 4.6, p. 14

Salariés, masse salariale et dépenses totales

Nombre de salariés (en ETC)
2011 2012 2013 2014
18 20 25 27
Masse salariale totale (en milliers de dollars)
2011 2012 2013 2014
1 885 1 967 2 420 2 683
Dépenses totales (en milliers de dollars)
2011 2012 2013 2014
4 864 5 044 7 070 7 170
Proportion de la masse salariale sur les dépenses totales
2011 2012 2013 2014
39 % 39 % 34 % 37 %

Source: Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

En lien avec le graphique 4.7, p. 15

Niveau de synergie

Nombre
Beaucoup Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
36 43 17 4 100
Pourcentage
Beaucoup Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
36 % 43 % 17 % 4 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 4.8, p. 15

Activités en collaboration, selon leur type (en nombre)

Activités en collaboration

Activités en collaboration avec d'autres organisations
2011 2012 2013 2014 Total
38 66 64 63 231
Contributions à un colloque ou à une activité des secrétariats
2011 2012 2013 2014 Total
0 0 0 1 1

Participations aux activités des autres acteurs du secteur

Ateliers réalisés en marge d'un événement phare d'une organisation
2011 2012 2013 2014 Total
19 12 13 12 56
Animations d'un panel par un représentant lors d'un événement d'une asso.
2011 2012 2013 2014 Total
7 6 10 11 34
Participations du PDG à un panel (Conférence)
2011 2012 2013 2014 Total
14 25 19 16 74
Participations du PDG à un jury
2011 2012 2013 2014 Total
3 4 2 1 10
Autres participations à des activités réalisées par des acteurs du secteur
2011 2012 2013 2014 Total
67 75 84 84 310
Total
2011 2012 2013 2014 Total
148 188 192 188 716

Source : Requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.

En lien avec le graphique 5.1, p. 16

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à établir de nouveaux partenariats d'affaires ou de recherche?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
96 77 30 33 12 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
39 % 31 % 12 % 13 % 5 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à acquérir de nouvelles connaissances?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
91 82 46 25 4 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
 37% 33 % 19 % 10 % 2 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à obtenir plus de visibilité médiatique?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
83 74 32 48 11 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
33 % 30 % 13 % 19 % 4 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à démarrer de nouveaux projets?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
55 82 53 47 11 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
22 % 33 % 21 % 19 % 4 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à développer de nouveaux marchés?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
41 91 44 49 23 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
17 % 37 % 18 % 20 % 9 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à développer de nouveaux projets d'innovation?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
54 69 40 70 15 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
22 % 28 % 16 % 28 % 6 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à augmenter le chiffre d'affaires?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
18 80 48 83 19 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
7 % 32 % 19 % 33 % 8 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à améliorer la productivité?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
22 55 38 116 17 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
9 % 22 % 15 % 47 % 7 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

Pour votre entreprise, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à obtenir du financement pour réaliser des projets?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
22 41 29 124 32 248
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
9 % 17 % 12 % 50 % 13 % 100 %

Source : Enquête entreprises, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 5.2, p. 17

Pour votre organisme, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à établir de nouveaux partenariats ou de nouvelles collaborations?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
27 43 18 10 2 100
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
27 % 43 % 18 % 10 % 2 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

Pour votre organisme, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à la réalisation de nouveaux projets ou de nouvelles activités?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
20 45 18 14 3 100
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
20 % 45 % 18 % 14 % 3 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

Pour votre organisme, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à définir de nouvelles orientations ou améliorer la gamme de services?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
15 36 18 27 4 100
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
15 % 36 % 18 % 27 % 4 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

Pour votre organisme, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à attirer de nouveaux clients ou de nouveaux contrats?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
8 36 13 30 13 100
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
8 % 36 % 13 % 30 % 13 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

Pour votre organisme, la participation à des activités ou à des projets réalisés par les secrétariats de grappes a-t-elle grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à une hausse des investissements dans votre organisme?

Niveau de contribution

Nombre
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
5 21 19 39 16 100
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
5 % 21 % 19 % 39 % 16 % 100 %

Source : Enquête organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 5.3, p. 18

Les activités et les projets réalisés par les secrétariats de grappes ont-ils grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à mobiliser les différents acteurs du secteur industriel?

Niveau de contribution

Entreprises
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
145 73 15 10 5 248
Organismes
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
58 35 2 1 4 100
Total
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
203 108 17 11 9 348
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
58 % 31 % 5 % 3 % 3 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

Les activités et les projets réalisés par les secrétariats de grappes ont-ils grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à assurer la représentation des intérêts du secteur industriel auprès des instances gouvernementales?

Niveau de contribution

Entreprises
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
151 46 16 20 15 248
Organismes
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
58 25 3 8 6 100
Total
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
209 71 19 28 21 348
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
60 % 20 % 5 % 8 % 6 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

Les activités et les projets réalisés par les secrétariats de grappes ont-ils grandement contribué, moyennement contribué, peu contribué ou pas du tout contribué à obtenir des instances gouvernementales des résultats positifs pour le secteur industriel (ex. : une amélioration de la réglementation, du zonage, de la fiscalité)?

Niveau de contribution

Entreprises
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
110 73 23 16 26 248
Organismes
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
45 35 3 9 8 100
Total
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
155 108 26 25 34 348
Pourcentage
Grandement Moyennement Un peu Pas du tout Ne sait pas Total
45 % 31 % 7 % 7 % 10 % 100 %

Source : Enquêtes entreprises et organismes, MESI, avril 2015.

En lien avec le graphique 5.4, p. 21

Subventions, contributions et apports (en milliers de dollars)

A. Subventions versées par le MESI
2011 2012 2013 2014 Total
3 181 126 109 43 3 459
B. Subventions versées par SRM
2011 2012 2013 2014 Total
121 112 142 40 415
C. Contributions du gouvernement du Canada (DEC)
2011 2012 2013 2014 Total
8 184 125 199 516
D. Contributions de la CMM
2011 2012 2013 2014 Total
244 146 214 143 747
E. Apports des entreprises et organismes
2011 2012 2013 2014 Total
360 319 821 515 2 015
F. Autres apports
2011 2012 2013 2014 Total
3 391 839 1 350 866 6 443
Budget total pour la mise sur pied de projets spéciaux
2011 2012 2013 2014 Total
7 305 1 726 2 761 1 806 13 598
Effet de levier du financement public (E + F) / (A + B + C + D)
2011 2012 2013 2014 Total
1,1 2,0 3,7 3,2 1,6

Sources : CMM, DEC, MESI, SRM et requête aux secrétariats de grappes, MESI, mai 2015.
Note : Les projets spéciaux sont ceux réalisés ou en cours de réalisation lors de la période d'évaluation, par trois des quatre secrétariats (AM, MV, TM). Les contributions des entreprises et des organismes sont en espèces uniquement (pas d'apports en nature)